Cette année, Léon a honteusement déléguer la livraison des oeufs de Pâques à l'industriel qui peint les vaches en mauve. Pas de quoi être fier quand on a des kilos de pistoles de grands crus dans le placard, mais que voulez-vous, on ne peut pas être à la foire et au moulin.

Et puis, le packaging était tellement chou ! De quoi se faire prendre comme des bleus.

Certes, le sucre est dominant mais la liste des ingrédients pourrait être bien pire encore, comme le montre ce reportage de France 5 :

Chocolat, la poule aux oeufs d'or

A revoir pendant 4 jours encore...

De quoi déculpabiliser... et jurer ensuite que l'année prochaine, on expédiera les cloches chez Bonnat.

a

b

c

d

e